Volvo Group Venture Capital investit dans Autotech Ventures

Volvo Group Venture Capital AB a pris une participation dans Autotech Ventures, un important fonds américain de capital-risque axé sur les start-ups du secteur du transport terrestre.
1860x1050-autotech-volvo

Autotech Ventures est une société de capital-risque située dans la Silicon Valley, qui gère plus de 200 millions de dollars et qui se concentre sur le secteur du transport terrestre valorisé à hauteur de 3 billions de dollars. 

Les véhicules connectés, autonomes et électrifiés ainsi que les services de mobilité associés ont apporté des changements dans l'industrie du transport terrestre. L'équipe d'Autotech Ventures bénéficie non seulement de connaissances approfondies et d'idées novatrices dans le domaine du transport terrestre mais également d'une vaste expérience de l'investissement en capital-risque. 

« Grâce à la coopération avec Autotech Ventures, nous sommes impatients de travailler avec davantage de start-ups de classe mondiale en mesure de transformer notre industrie », confie Anna Westerberg, président-directeur général par intérim de Volvo Group Venture Capital et directrice de Volvo Group Connected Solutions.

« Cet investissement apporte à Volvo Group Venture Capital un flux de transactions optimisé, mais aussi un accès à une connaissance approfondie du secteur et aux réseaux pertinents », observe Dan Tram, directeur des investissements de Volvo Group Venture Capital basé dans la Silicon Valley.

Le rôle de Volvo Group Venture Capital est d'investir dans des entreprises innovantes en pointe sur l'orientation service ainsi que sur la différenciation des produits et de soutenir la collaboration entre les startups et le groupe Volvo. 

Sur la base des tendances qui façonnent l'avenir des transports et des priorités stratégiques du groupe Volvo, les domaines d'investissement sur lesquels Volvo Group Capital Venture Capital se focalise sont aujourd'hui les solutions autonomes, les services connectés et l'électromobilité. Actif mondialement, Volvo Group Capital intervient particulièrement en l'Europe et en Amérique du Nord.

La transaction n'a pas d'effet significatif sur les résultats ou la situation financière du groupe Volvo.


9 décembre 2019


Pour plus d’informations, contactez :
Claes Eliasson, Relations presse du groupe Volvo, +46 31 323 72 29. 
volvogroup.com/press

 

Pour plus informations, rendez-vous sur volvogroup.com/press

Le groupe Volvo est l'un des principaux constructeurs au monde de camions, d'autocars et d'autobus, d'engins de chantier et de moteurs marins et industriels. Le groupe fournit également des solutions complètes de financement et de services. Le groupe Volvo compte près de 105 000 collaborateurs, dispose de sites de production dans 18 pays et vend ses produits sur plus de 190 marchés. En 2018, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à environ 391 milliards de SEK (38,1 milliards d'euros). Le groupe Volvo est une société cotée en bourse dont le siège social se situe à Göteborg, en Suède. Les actions Volvo sont cotées au Nasdaq de Stockholm.

Work with us

Soyez les premiers informés

Service d'abonnement

  • Communiqués de presse
  • Rapports trimestriels
  • Rapports annuels
stayupdated form description
MERCI
Abonnement activé

Sur le même sujet

Groupe Volvo – Résultats du troisième trimestre 2020

« Au troisième trimestre, l'utilisation des camions et des machines s'est progressivement améliorée grâce à l'assouplissement des restrictions imposées par la COVID-19. Vers la fin du trimestre, l'activité de transport était revenue à peu près au ...

Groupe Volvo – deuxième trimestre 2020

« Le deuxième trimestre de 2020 a été marqué par la pandémie de COVID-19 et ses effets négatifs sur la société et le développement économique. Les mesures adoptées par les pays pour contrôler la propagation ont eu un impact significatif sur ...

Groupe Volvo – Résultats du premier trimestre 2020

« Le premier trimestre 2020 a été impacté par les mesures déployées pour stopper la propagation de la pandémie de COVID-19. Celles-ci ont commencé à affecter nos opérations en Chine en février et ont eu un lourd impact sur le Groupe à la mi-mars, ...