Le groupe Volvo soumet des recommandations sur le transport durable au secrétaire général des Nations Unies.

Ce jour, Martin Lundstedt, président directeur général du groupe Volvo agissant en qualité de co-président du Comité consultatif supérieur sur le transport durable, a remis à Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations Unies, un rapport contenant dix recommandations sur la contribution possible du transport durable au développement durable. Ce rapport appelle à une augmentation du financement international, ainsi qu'à des lois et incitations soutenant la promotion de nouvelles technologies de transport. Il met également en avant ElectriCity, la ligne de bus entièrement électrique du Groupe Volvo qui circule à Göteborg, en tant que collaboration novatrice dans le domaine des nouveaux transports publics propres.
Photo : Photo des NU/Eskinder Debebe.

Photo des NU/Eskinder Debebe : Le secrétaire général Ban Ki-Moon (au centre) en compagnie de Carolina Toha (à droite), maire de Santiago du Chili, et de Martin Lundstedt (à gauche), président du groupe Volvo, tous deux co-présidents du Comité consultatif supérieur des Nations Unies sur le développement durable.

En 2014, Ban Ki-Moon, secrétaire général des Nations Unies, a mis en place le Comité consultatif supérieur indépendant sur le développement durable dont le but est de formuler des recommandations sur la contribution du transport durable au développement durable.

Investi de la co-présidence, le groupe Volvo a dirigé les travaux du comité consultatif qui rassemble des dirigeants des secteurs public et privé et représente tous les modes de transport.

« Le transport durable est un moteur du développement durable et une condition préalable à la croissance économique, à l'éradication de la pauvreté et à la lutte contre le réchauffement climatique. La transition vers le transport durable offre de formidables opportunités à notre secteur. Le groupe Volvo va les saisir en développant de nouvelles technologies et de nouveaux modèles métier et en collaborant étroitement avec ses clients et l'ensemble de la chaîne de valeur », déclare Martin Lundstedt, président du groupe Volvo.

Le rapport regroupe dix recommandations comportant notamment un appel à une augmentation du financement international en faveur du développement, ainsi qu'à des lois et incitations soutenant la promotion des nouvelles technologies de transport. Il conclut que la technologie stimulera le progrès et que tous les types de transport doivent être rendus aussi rentables que possible dans les secteurs où ils sont le plus efficace.

Le rapport met en avant un certain nombre de solutions de transport durable, parmi lesquelles ElectriCity, la ligne de bus entièrement électrique du Groupe Volvo qui dessert Göteborg et qui est décrite comme une collaboration novatrice dans le domaine des nouveaux transports publics propres.

2016-10-31


Si vous êtes journaliste et souhaitez plus d'informations, contactez Joakim Kenndal au +46 765 537229


Pour plus d'actualités sur le groupe Volvo, veuillez visiter le site http://www.volvogroup.com/press.

Le groupe Volvo est l'un des principaux constructeurs au monde de camions, d'autocars et d'autobus, d'engins de chantier et de moteurs marins et industriels. Le groupe fournit également des solutions complètes de financement et de services. Le groupe Volvo, qui compte environ 100 000 collaborateurs, dispose de sites de production dans 18 pays et vend ses produits sur plus de 190 marchés. En 2015, les ventes du groupe Volvo se sont élevées à quelque 313 milliards de SEK (33,4 milliards d'euros). Le groupe Volvo est une société cotée en bourse au Nasdaq de Stockholm dont le siège social est basé à Göteborg en Suède. Pour en savoir plus, veuillez visiter le site www.volvogroup.com.